Projet urbain et logements - De Zaanwerf - Zaanstad (P-B)

  • Programme Aménagement urbain et réalisation de 102 logements (1ère tranche), parkings et espace public
  • Lieu Zaanstad (P-B)
  • Livraison 2000

En savoir plus

  • En association avec Tania Concko
  • Maître d’ouvrage Patrimonium / BAM Vastgoed
  • Surface 3,5 ha (aménagement urbain)
  • Coût € 22 000 000

Scénario ou projet urbain
Restituer les permanences, essences des lieux, dans une nouvelle interprétation représente l’un des enjeux du masterplan; un site entre terre et eau offrant de nombreuses pénétrations de la rivière, ayant son propre développement, autonome, dissocié des quartiers adjacents par une limite constante le long de la rue Oostzijde à l’arrière du site. La restitution d’un canal le long de l’Oostzijde et le découpage du site par des canaux transversaux en une série de ’plateformes’, occupées suivant la programmation soit par les espaces semi-privé des bâtiments de logements soit par des espaces publics. Les ‘plateformes’ semblent " flotter " sur le Zaan grâce aux trois parkings ouverts à demi-immergés qui constituent leur socle. Ce principe urbain ne restitue pas seulement la poétique du rapport à l’eau sur le Zaan mais apporte également une solution au problème important de pollution du sol et une possibilité de phasage en terme de développement.

Athmosphères ou références urbaines et architecturales
L’image industrielle, essence même du lieu, prédomine tant pour l’urbain que pour l’architecture.
La référence directe aux bâtiments industriels (monolithiques, fonctionnels) mais aussi l’esthétique de l’univers portuaire : les quais de déchargement des containers, les passerelles, jonctions et distributions métalliques, les palettes de déchargement en bois.

Séquences ou les éléments de l’espace public

  • une large passerelle piétonne prend naissance en centre ville et défile, rectiligne le long du Zaan et des bords irréguliers des ‘plateformes’.
  • des plateformes occupées par les espaces publics, parc ou parking planté, s’unissent au milieu des plateformes d’habitation.
  • des passerelles flottantes sur les canaux transversaux permettent de relier la promenade à la rue Oostzijde et aux quartiers d’habitation situés au-delà du site de Zaanwerf.
  • l’accès aux plateformes se fait par des ponts franchissant ponctuellement le nouveau canal donnant à la rue Oostzijde un nouveau rythme et une nouvelle continuité.
  • enfin, à l’intérieur des plateformes, les bâtiments se côtoient sans mitoyenneté, sans alignement; éléments autonomes créant des espaces de vie domestique aux qualités propres dans chacune des entités définies.

Bâtiment 2
Le bâtiment, métaphore des containers empilés sur les quais portuaires, est constitué d’une trâme constructive de 5.40 m, propre au projet dans son ensemble sur laquelle viennent se fixer des panneaux préfabriqués alliant bardage bois, menuiserie aluminium et vitrage variant du tout ouvert au tout fermé suivant les besoins.
Les panneaux s’enchassent dans une ossature métallique structurant la totalité des façades. Escaliers en acier galvanisé et galeries fonctionnelles filant le long de la façade contribuent à l’image industrielle du bâtiment.

Bâtiment 4
La référence industrielle du bâtiment se traduit par l’unicité de deux blocs monolithiques, sur lesquels viennent se greffer, accrochés à la façade entièrement en bois (Western Red Cedar naturel), les éléments fonctionnels du projet, éléments métalliques et vitrages (loggias, balcons, coursives, ponts suspendus, escaliers...).

Les logements
Typologies de duplex emboîtés dans les étages du corps de bâtiment A; duplex et simplex dans les étages du bâtiment B; duplex accessibles directement des plateformes à rez-de-chaussée, et enfin les penthouse sur les terrasses hautes, véritables " maisons individuelles " sur le toit.

Voir le projet sur une carte

Pierre Gautier Architecture

21, rue du Faubourg Saint Antoine
Cité Parchappe
75011 Paris
tél. +33 (0)1 43734253
fax +33 (0)1 43734263

Fermer

notab