Ensemble de logements et résidence de tourisme - Issy-les-Moulineaux (F)

  • Programme Ensemble de logements et résidence de tourisme
  • Lieu Issy-les-Moulineaux (F)
  • Concours 2009

En savoir plus

  • Maître d’ouvrage Primavera Development
  • Surface 36 500 m2 SHON
  • Coût € 35 000 000

Des contraintes de site contradictoires L’emplacement du lot B génère des contradictions entre l’ensoleillement – sur les façades sud-ouest et sud-est – et la qualité des vues – depuis les façades nord-est et nord-ouest. L’incompatibilité entre la qualité des vues vers l’île et la forte charge acoustique de la circulation sur le quai privilégient nettement les niveaux supérieurs par rapport aux niveaux inférieurs. Tous ces constats nous ont amenés à une prise de position claire par rapport à la situation et à l’exposition des deux programmes. Nous avons donc décidé de privilégier les logements en accession par rapport à la résidence hôtelière, c’est-à-dire l’occupation familiale sur le long terme à l’occupation professionnelle, individuelle et temporaire. La localisation de l’îlot ne permet toutefois pas une hiérarchisation des différentes façades et orientations : chacune d’elles a un rapport particulier à son environnement direct à exprimer.

Le vide central ou " lobby urbain " La stratification verticale imposée dans le cahier des charges urbaines entre socle, espace central et niveaux supérieurs est améliorée en privilégiant une orientation sud-ouest/ nord-est des logements. La réalisation d’une fenêtre urbaine traversant le bâtiment répond à un ensoleillement problématique tout en autorisant une lecture optimisée de l’emprise non-orthogonale du bâtiment et en créant un jeu de perspectives intéressant ainsi qu’un rapport visuel optimisé entre le quartier, l’île Saint Germain, l’espace central et les logements. L’évidement de l’espace central optimise surtout l’ensoleillement pendant l’hiver. Ce lieu confortable et convivial agit dès lors comme un lobby urbain. Espace identitaire du bâtiment grâce à sa dimension monumentale, il concentre les vues, les transparences et l’éclairement depuis son centre.

Sa couverture par deux " ponts bâtis " décalés en fait un espace tampon, lumineux en hiver et protégé du soleil en été, orienté à la fois vers l’île et le quartier alentour. Une ouverture de type oculus ménagée dans cette couverture optimise l’éclairage naturel en toute saison et génère de vivants jeux de lumière pendant les journées ensoleillées. Ce salon se transforme vers l’île Saint-Germain en belvédère. Depuis l’île et la passerelle, il devient scène et participe à l’animation du paysage de la ZAC des Bords de Seine. Le confort acoustique de l’espace central est assuré par un dispositif intégré à la façade nord-ouest pour protéger du bruit du quai de la Bataille-de-Stalingrad : parement de l’enveloppe intérieure (façades intérieures et sous-faces de la toiture) et différents traitements de sol. Le fonctionnement du rez-de-chaussée organise et intègre les fonctions urbaines du socle.

Voir le projet sur une carte

Pierre Gautier Architecture

21, rue du Faubourg Saint Antoine
Cité Parchappe
75011 Paris
tél. +33 (0)1 43734253
fax +33 (0)1 43734263

Fermer

notab