Projet urbain - Marseille (F)

  • Programme Phosphore II - Conception d’un écoquartier pour 32000 habitants et 31000 actifs
  • Lieu Marseille
  • Projet 2009

En savoir plus

  • Maître d’ouvrage Groupe EIFFAGE - Direction Développement Durable
  • Surface site 170 ha
  • Surface à construire 758 000 m2

PROJET - Il s'agit d'une réponse à un appel d'offre virtuel, lancé par le groupe Eiffage, dans le cadre d'un Partenariat Public Privé, comprenant la conception et la construction en 2020 d'un quartier écologique pour 32000 habitants et autant emplois.
SITUATION – le périmètre d'étude de 170 ha est situé au Nord du centre-ville de Marseille. STRUCTURE – la structuration du site, telle qu'elle ressort dans le projet, est basée avant toute chose sur une étude de signification des distances et des temps de parcours. Cela veut dire que le projet organise son contenu en fonction des distances entre ces éléments sans avoir d'à priori sur la forme urbaine à créer.
Les cercles de 300 mètres déterminent les emplacements des centralités sur le site - « les halles universelles ». La répartition de l’ensemble du site en fractions de 300 mètres permet d'inscrire dans la structure du site une dimension de voisinage dans laquelle le piéton a accès à un certain nombre des services sans devoir marcher plus de 10 minutes.
LE « TRACE INTERQUARTIER » recherche la superposition de différentes formes de mobilité dans l'espace et dans le temps, afin d'optimiser l'utilisation du sol et propose l'intensification du passage pour que la mobilité puisse offrir de nouveaux rapports au contexte.
LE SOL ARTIFICIEL – cherche à hiérarchiser et à structurer des contextes urbains complexes en opérant une requalification généreuse des espaces.
Tout d'abord, le sol artificiel diversifie la création du paysage urbain et tente de simplifier la nature des différents espaces urbains en les associant par stratification.
Les sol artificiel cherche également à répondre à certains besoins collectifs, à l'échelle des quartiers. Ainsi, la question du stationnement et des espaces techniques n'est plus conçue à l'échelle du projet isolé, mais à l'échelle du quartier dans son ensemble. La mise en place des éléments techniques à l'échelle du quartier permet notamment d'assurer la solidarité énergétique de l'ensemble. Le sol artificiel permet enfin de dégager une proportion de vides, capable de répondre aux évolutions de la ville.

Voir plus de photos

 

Voir le projet sur une carte

Pierre Gautier Architecture

21, rue du Faubourg Saint Antoine
Cité Parchappe
75011 Paris
tél. +33 (0)1 43734253
fax +33 (0)1 43734263

Fermer

notab